En Confessant Aux Péchés Après La Prière Du Soir

En Confessant Aux Péchés Après La Prière Du Soir

Ô Dieu! Ô Possesseur du Royaume qui est éternel dans sa perpétuité! Ô Possesseur du Règne invincible qui est sans aucune armée ou aides! Ô Possesseur du Pouvoir durable, depuis des années passées, depuis des temps et des jours passés! Ton Règne est en vérité puissant avec un pouvoir qui ne se définit point par un commencement, ne se termine point par une fin. Ton Royaume s'élève au-dessus de tout, et possède une domination tellement sublime et élevée, que toute chose se renverse devant elle, sans que jamais personne ne puisse arriver à son apogée! La plus haute louange et description de ceux qui Te décrivent, ne peuvent atteindre à la moindre description des attributs que Tu as gardés pour Toi-même! Tous les attributs dépeints pour Toi se perdent, toute description s'affaisse devant Ton Essence et la plus subtile des imaginations est étourdie par Ta Magnificence! Ainsi Tu es, Ô Dieu! Le Premier dans Ton Eternité, (commencement) et par conséquent, Tu es Le Perpétuel (L'Éternel) qui ne disparaît point! Mais je suis un esclave, maigre et faible dans ses actions. Les liens qui me lient à Toi, sont en dehors de mes mains, excepté ce qui lie Ta Grâce; Les liens de mes espoirs sont coupés, excepté ceux qui me joignent à Ton Indulgence. Mon obéissance envers Toi, et dont je compte sur elle est bien peu, et la désobéissance envers Toi, dont je porte le fardeau est bien grande! Mais pardonner Ton esclave, même s'il a commis bien des péchés, ne pourrait encombrer Ton Indulgence! Pardonne moi! Ô Dieu! Ta profonde Connaissance veille sur les faits cachés, et toute chose couverte est exposée devant Ta fine Conscience, et les affaires très délicates ne Te sont en aucune façon voilées, et les pensées très intimes ne Te restent point cachées! Mais Ton ennemi qui Te demanda un délai pour m'égarer, et dont Tu lui accordas, m'a conquis et il Te demanda un sursis jusqu'au Jugement dernier et Tu lui accordas! Ainsi il pût me jeter à bas, même si je m'étais enfui vers Toi de mes petits péchés ruineux (désastreux) et aussi des grandes actions mortelles, jusqu'à ce que je commis des péchés pour Te désobéir, et méritai Ta juste Colère, par mes mauvaises actions "et alors il détourna la bride de ses tricheries (fourberies) de ma personne, me rencontra avec sa parole d'ingratitude, s'employa à ne rien avoir avec moi," tourna son dos pour prendre la fuite de moi, et me jeta seul, dans le désert de Ta Colère, et me renvoya comme un proscrit, sur le seuil de Ta Vengeance. Il n'existe aucun intercesseur pour intercéder pour moi devant Toi! Ni aucun protecteur pour assurer ma sécurité devant Toi, ni aucune forteresse pour me cacher de Toi, ni aucun abri qui m'abrite de Toi! Voilà la position de celui qui demande refuge auprès de Toi, et la situation de celui qui Te confesse. Que Ta Grâce ne se rétrécisse point pour me contenir! Ne fais pas en sorte que je sois le plus désespéré de Tes serviteurs repentis, Ne permets pas que Ton Pardon ne m'atteigne point! Ni le plus privé parmi ceux qui viennent à Toi avec un espoir, et pardonne-moi, car Tu es sûrement le Meilleur qui puisses me pardonner! Ô Dieu! Tu me commandas [à faire des bienfaits] et j'ai négligé, Tu m'interdis [de commettre des péchés] et je les ai commis de mauvaises tentations m'ont enjolivé les fautes et j'ai abusé. Je ne puis m'en rapporter à aucune journée pour témoigner d'un jeûne bien tenu, et je ne me réfugie point derrière mes prières nocturnes, et je n'ai accompli aucun Sunna pour avis été digne de Toi, sauf Tes Obligations, et dont celui qui les négligea, périrait. Je ne puis même pas avoir recours chez Toi par l'excellence d'une prière ou d'une action, susceptible d'attirer Ton Indulgence. Quoique j'ai négligé beaucoup de Tes Devoirs et Tes Obligations, et transgressé et violé les stations de Tes Interdictions, et commis de grands péchés, cependant Ta Sauvegarde a couvert mes disgrâces. Ceci est la situation de celui qui a honte de lui-même, et se montre humilié devant Toi, et qui est en colère contre lui-même, mais se montre content de Ta Volonté. Il vient à Ta rencontre avec une âme humble, un cou courbé, un dos lourd d'offenses, hésitant entre son désir intense pour Toi, et sa crainte de Toi. Tu es Le plus Digne parmi ceux en qu'il pourrait y mettre son espoir, Le plus Digne parmi eux, pour qu'il ait de la crainte et de la terreur envers Lui! Accorde-moi mon Dieu, ce que je souhaite, et donne-moi une sécurité contre ce qui m'effraie, et agis bonnement envers moi, avec la bonne action née de Ta Miséricorde. Car Tu es sûrement Le plus Généreux parmi ceux à qui on dépose sa demande. Ô Dieu! Comme Tu m'as voilé de par Ton Pardon, et m'as enveloppé avec Ta Grâce dans le domicile de l'annihilation, et dans la présence des égaux, accorde-moi donc un refuge, des disgrâces dans l'Éternel; domicile devant les places des Témoins, (qui sont les Anges proches, les Messagers Vénérés de Ta Lumière, les Martyrs, et les Virtuoses) devant le voisin à qui j'avais caché mes mauvaises actions, et les parents très intimes (et dont nous sommes liés par le lien du sang) et devant qui je me sentais humilié de mes pensées secrètes. Je ne leur fais pas confiance mon Seigneur, et ne crois pas qu'ils puissent couvrir mes fautes, mais je Te fais confiance à Toi, mon Seigneur, pour me pardonner. Tu es Le plus Digne parmi ceux en qui on pourrait y placer sa confiance, Le plus Donateur (Offrant) parmi ceux à qui on exprime sa demande, et Le plus Clément parmi ceux à, qui on demande la Miséricorde et la Grâce! Par conséquent Aie pitié de moi. Ô Dieu! Tu me fis descendre comme une eau vile couler des lombes à l'ossature étroite, par des voies très étroites au dedans de l'utérus contracté, que Tu avais couvert avec des voiles; me développant d'un état à un autre, jusqu'à ce que Tu complétas ma forme, et me fixas les membres, comme Tu le décrivis si bien dans Ton Livre: une goutte de sperme, puis un caillot de sang, puis un morceau de chair, puis les os, ensuite Tu vêtis les os avec la chair, et finalement Tu me produisis de toute une autre nature comme Tu voulus. Ensuite, quand j'eus besoin de Ta Provision, et ne pouvais subsister sans l'aide de Ta Grâce, Tu me désignas une nourriture, de la générosité de l'aliment et de la boisson que Tu avais offerts à Ta servante qui m'avait abrité au dedans d'elle-même, et dont Tu m'avais dépose dans le dépôt de son utérus. Ô Dieu! Si Tu m'avais laissé dans ces états, ou si Tu m'avais forcé de m'en abstenir à ma seule puissance, toute force m'aurait lâché, et toute puissance éloignée de ma personne! Ainsi! Tu m'as uni de par Ta Générosité, avec la bonté et une bonne nourriture; Tu as continué à faire cela pour moi en toute Gracieuseté, jusqu'à ma situation présente. Ta Bonté ne me manque point, et Tes Bienfaits ne sont pas retardés pour moi! Et pourtant, ma confiance n'est pas entièrement ferme, de sorte que je puisse me libérer, et d'agir d'une façon positive, pour accomplir ce qui m'est le plus utile chez Toi. Satan a pris possession de mes reins, par mon manque de confiance, et à cause de ma fragile certitude. Je porte plainte de son mauvais voisinage avec moi, et l'obéissance de mon âme envers lui. Je Te prie humblement de me préserver contre sa domination, et je Te supplie de détourner sa ruse loin de moi! Je Te demande de faciliter le chemin de ma provision, car à Toi Seul appartient toute Louange: et pour les faveurs immenses que Tu m'as accordé dès le commencement, et pour le sentiment de gratitude que Tu m'as inspiré pour les bienfaits et la donation de Tes Faveurs! Bénis Mohammad et toute sa Famille! Et facilite-moi le chemin de ma provision! je Te prie de me rendre content de ce que Tu as mesuré pour moi, et de me rendre satisfait de ma part et de mon lot que Tu as repartis pour moi et de placer ce qui s'est écoulé de mon corps et de mon âge, dans le chemin de Ton Obéissance! Car Tu est sûrement Le Meilleur des Pourvoyeurs! Ô Dieu! Je cherche refuge en Toi du Feu, que Tu as endurci contre celui qui Ta désolé, et par lequel Tu as menacé celui qui s'est détourné de Ta Satisfaction. Je cherche refuge en Toi du Feu dont la lumière est obscurité, et que même quand il est doux, est néanmoins douloureux, et son lointain est proche; Je cherche refuge en Toi du Feu, dont certaines de ses parts dévorent certaines d'autres, et d'autres attaquent d'autres. Je cherche refuge en Toi du Feu, qui pourrit les os, et fait boire de l'eau bouillante aux gens; Je cherche refuge en Toi du Feu, qui n'épargne pas celui qui lui plaide sa cause, et n'a aucune pitié envers celui qui cherche la sympathie pour lui, et n'a aucun pouvoir de soulager celui qui humilie devant lui, et se soumet à lui! Ce Feu va à la rencontre de ses habitants avec la chaleur la plus chaude qu'il possède: une punition douloureuse et une intense nocivité. Je cherche refuge en Toi de ses scorpions à bouches ouvertes, de ses serpents qui mordent avec leurs crocs, et de sa boisson qui déchire les intestins et les coeurs de ses habitants, et déracine leurs moelles! Je Te demande de me guider vers ce qui me gardera loin de ce Feu, et qui me le fera rater! Ô Dieu! Bénis Mohammad et toute sa Famille! Accorde-moi sanctuaire de ce Feu, par la Générosité de Ta Grâce, Pardonne-moi mes faux-pas (erreurs), de par Ton Renoncement, et – de Grâce!- ne m'y abandonne pas! Ô celui qui accorde le meilleur sanctuaire! Ô Dieu! Tu protèges Tes serviteurs fidèles de toute chose désagréable et de toute aversion, et leur accordes le bien, Fais ce que Tu veux, car Tu es Puissant sur toutes les choses! Ô Dieu! Bénis Mohammad et toute sa Famille! Quand on se souvient des pieux, et donc Bénis Mohammad et toute sa Famille tant que le jour et la nuit se suivent, avec une bénédiction qui ne sera jamais terminée, et dont jamais le nombre ne peut être compté; Une bénédiction qui emplira l'air, et qui remplira la terre et le ciel! Que Dieu le bénisse! Jusqu'à ce qu'il soit pleinement satisfait, et que Dieu lui bénisse et toute sa Famille, après cette splendide satisfaction, avec une bénédiction qui n'a ni de limite ni de fin! Ô Le plus Miséricordieux parmi les miséricordieux!

commentaires

Envoyer un commentaire

* Les champs marqués d'un astérisque doivent certainement avoir une valeur.