Le Coran parle de l’Imam du Temps/S

Le Coran parle de l’Imam du Temps/S

Le Coran parle de l’Imam du Temps/S
Au nom d'Allah Le Clément, Le Miséricordieux
ô Allah ! Prie sur Mohammed et sur les gens de sa Famille

Le Coran abonde d’indications sur l’imam Mahdi qui se manifestent de façon cachée à première vue mais qui, après réflexion et méditation, révèlent le sens qu’elles indiquent. Cependant, elles restent sous forme d’indication pour que les oppresseurs ne s’attaquent pas au Coran et le fassent disparaître de parmi les gens.

Ce furent les Imams d’Ahle al Beyt qui se mirent à clarifier ces indications aux gens et à les interpréter pour les hommes de vérité.

Le Mahdi est la Lumière de Dieu
« Ceux-ci veulent éteindre de leurs bouches, la lumière de Dieu ; mais Dieu parachèvera Sa Lumière même si les incroyants l'ont en aversion.

C’est Lui qui a envoyé Son Prophète avec la bonne direction et la religion vraie, pour la placer au-dessus de toute religion, même si les associationnistes l'ont en aversion » (61/8-9)

L’imam Sadeq (as) : « Avec le sustentateur de la famille de Mohammad (saw), quand il sortira, Dieu fera apparaître [sa religion] au-dessus de toute religion, afin que rien d’autre ne soit adoré en dehors de Dieu. » (Tafsir d’al Qummi, vol.2 p365)

Le Mahdi est la Parole qui subsiste
« Dieu a perpétré [cette] parole chez les descendants [d’Ibrahim]. Peut-être reviendront-ils… » (43/28)

D’Abu Hurayra : « J’ai interrogé le Messager de Dieu. Il m’a répondu : « Il a placé l’Imamat dans la descendance de Hussein (as) dont il sortira (de ses cotes) neuf des Imams et parmi eux le Mahdi de cette communauté. » Puis il ajouta : « Si un homme est logé entre le Pilier [de la Ka’abah] et la Station et qu’il rencontre Dieu en colère contre les gens de ma maison, il entrera en enfer. » (Kifayah al-Athar p86)

Le Mahdi est l’Humilié
« Nous voulions favoriser ceux qui avaient été humiliés sur terre, [nous voulions] en faire des guides (Imams) et en faire des héritiers. » (28/5)

L’imam Ali (as) : « Ils sont la famille de Mohammad (sawa). Dieu enverra le Mahdi de parmi eux après leurs pénibles efforts. Il leur donnera alors la Puissance et il abaissera leurs ennemis… » (Al Ghaybah de Sheikh Tusi p113)

Le Mahdi est le Guide
« Les incroyants disent : Pourquoi n’a ton pas fait descendre sur lui un signe de son Seigneur ? Cependant, tu n’es qu’un avertisseur et pour chaque peuple il y a un guide. » (13/7)

Le Prophète (sawa) : « Je suis l’avertisseur, Ali est le guide et chaque Imam est le guide pour l’époque où il se trouve. » (Tafsir d’al-Iyashi, vol.2 p.204)

Le Prophète (sawa) à jaber Al Anssari : « ô Jaber ! Si tu rencontres mon fils Al Baqer (as) alors transmets-lui de ma part mon salut. Son nom est le mien, son jugement est le mien. Sept de sa descendance seront des dépôts infaillibles, des Imams purs. Le septième d’entre eux, le Mahdi, va remplir le monde ici-bas de justice et d’équité comme il fut rempli d’oppression et d’injustice. » Puis le Messager de Dieu récita le verset :

{Nous les avons établis comme des guides/Imams qui guident [les hommes] selon Notre Ordre. Nous leur avons inspiré de faire de bonnes actions, d’accomplir la prière et de donner l’aumône. Ils nous étaient dévoués.} (21/73) (Kifayah al-Athar p297)

Le Mahdi est le Mystère
« Alif, Lam, mym, ce Livre qui ne contient aucun doute, une bonne direction pour les pieux qui croient dans le Mystère… » (2/1-2)

De Yehyia, fils d’Abi al Qasem : « J’ai interrogé as-Sadeq (as) à propos de la Parole de Dieu Tout-Puissant sur ce verset. Il répondit : « Les pieux sont les partisans d’Ali (as), et le Mystère est l’Argument absent [l’Imam Mahdi]. » Puis il prit à témoin la Parole de Dieu Tout-Puissant : « Ils disent : ‘ Si seulement on avait fait descendre sur lui un signe de son Seigneur ! » Dis : « Le Mystère n’appartient qu’à Dieu ! Attendez ! Je suis avec vous parmi ceux qui attendent ! ‘ » (10/20) (Kamal ad-Din de Sheikh Saduq, vol.2 p340)

Le Mahdi est celui qui détient l’autorité
« ô vous qui croyez ! Obéissez à Dieu ! Obéissez au Prophète et a ceux d’entre vous qui détiennent l’autorité ! » (4/59)

L’imam al-Baqir : « Ce sont les Imams de la descendance d’Ali (as) et de Fatimah (as) jusqu’au moment où l’heure arrivera. » (kamal ad-Din, vol.1 p222)

La terre ne se vide pas de lui
« Dieu maintient les cieux et la terre pour qu’ils ne s’affaissent pas. Nul autre, après Lui, ne les soutiendra. Car Il est plein de mansuétude, Celui qui pardonne. » (35/41)

L’imam Ali ar-Rida (as) : « Nous sommes les arguments de Dieu auprès de Ses créatures, Ses lieutenants auprès de Ses serviteurs et Ses dépôts pour son Secret. Nous sommes la parole de la piété, l’anse solide. Nous sommes les témoins de Dieu et Ses marques sur terre. Par nous, Dieu maintient les cieux et la terre pour qu’ils ne s’affaissent pas. Par nous la pluie tombe et la Miséricorde se répand. La terre ne se vide pas de sustentateur de nous, de façon apparente ou cachée. Si elle venait à se vider un jour d’argument, elle se gonflerait avec ses habitants comme la mer se soulève avec ses habitants. » (Kamal ad-Din, vol.1 p202)

Le retard [de son apparition] ne nuit pas à celui qui le connait
« Le Jour où nous appellerons tous les hommes par leur guide/Imam. » (17/71)

L’imam as-Sadeq (as), dit à Al Fadil, fils de Yasar, à propos de ce verset : « ô Fadil ! Connais ton Imam, car si tu le connais, l’avancée ou le report de cet ordre ne te nuira pas. Celui qui connaît son Imam puis meurt avant que ne se dresse celui qui détient cet ordre, est du rang de celui qui est assis au sein de sa troupe. Non ! Même ! Du rang de celui qui est assis sous sa bannière ! (Al Kafi, vol.1 p371)

Le Mahdi et ses compagnons sont à qui a été promis l’héritage de la terre
« Nous avons écrit dans les Psaumes, après le rappel … »

L’imam Baqir (as) : « Tous les livres sont le Rappel. » et il ajouta à propos de « En vérité, la terre, l’hériteront mes serviteurs justes. » (21/105) qu’il s’agit du sustentateur et ses compagnons. (Tafsir d’al Qummi, vol.2 p77)

« Dieu a promis à ceux d’entre vous qui croient et qui accomplissent de bonnes actions, d’en faire ses lieutenants sur la terre, comme il le fit pour ceux qui vécurent avant eux. [Il leur a promis aussi] d’établir pour eux leur religion qu’Il a agréé pour eux, de changer par la suite, leur peur en sécurité. Ils M’adorent et ils ne M’associent rien. » (24/55)

L’imam as-Sadeq (as) : « Cette parole est descendue pour le sustentateur et ses compagnons. » (Ghaybiyah an-sa’amani p240)

Le jour de son apparition est le jour du « moment connu »
« Il [Iblis] dit : Mon seigneur ! Accorde-moi un délai jusqu’au Jour où ils seront ressuscités » [Dieu] dit : Ce délai t’est accordé jusqu’au Jour du moment connu. » (15/36-39)

L’imam Ali ar-Rida (as) : « Pas de religion pour celui qui n’a pas de piété, et pas de foi pour celui qui n’a pas de dissimulation (taqiyya). Le plus honoré d’entre vous auprès de Dieu est celui qui pratique le plus la dissimulation. » On lui demanda : « ô fils du Messager de Dieu, jusqu'à quand ? » Il répondit : « Jusqu’au moment connu, c’est le jour de la sortie de notre sustentateur d’Ahle al Beyt. Ainsi celui qui a abandonné la dissimulation avant la sortie de notre sustentateur, n’est pas de nous. »

On lui demanda : « ô fils du Messager de Dieu ! Et qui est le sustentateur d’Ahle al Beyt ? » Il répondit : « Le quatrième de ma descendance, le fils de la dame des servantes. Par lui, Dieu purifie la terre de toute oppression, la sanctifie de toute injustice. Les gens douteront de sa naissance. Il disparaîtra avant sa sortie. Lorsque la terre s’illuminera de sa lumière, que la balance de la justice sera placée entre les gens, personne ne lèsera personne. Pour lui, la terre se repliera et pour lui il n’y aura pas d’ombre.

C’est lui qu’un crieur du Ciel appellera (et l’ensemble des habitants de la terre l’entendront) par un appel qui dit : Oui ! L’argument de Dieu est apparu a la Maison de Dieu [ka’abah], alors suivez-le ! Car la vérité est avec lui et en lui. Il est la Parole de Dieu Tout-Puissant dans : « Si nous le voulions, nous ferions descendre du Ciel un signe sur eux. Leurs nuques se courberaient alors devant lui. » (26/4)

(Ikmal ad-Din, de Sheikh Saduq, vol.1 p371-375)

commentaires

Envoyer un commentaire

* Les champs marqués d'un astérisque doivent certainement avoir une valeur.