Une Poème Sur l`Achoura

Une Poème Sur l`Achoura

Une Poème Sur l`Achoura

Au Nom De Dieu, Le Clement, Le Misericordieux

Que les prières d’Allah soient sur le Prophète Muhammad et sur sa sainte famille
 
Comment vous exprimer ma peine !
A La mort du prince d’Eden !
Le troisième des douze est sacrifié !
Ce sera gravé  à tout jamais!

Ses proches ; ses partisans ne lui ont même pas creusé de tombe !
Ils n’ont pas humectés ses lèvres d’eau fraîche !
Ils n’ont pas écoutés ses mots,
Les mots inaudibles que le sable a recouverts!
 
Mais comment aurait ils pu lui creuser une tombe, lui humecter ses lèvres, écouter ses paroles, puisqu’ils étaient aussi des morts!
 
O pluie qui lavera le sang de Karbala ?
Qui recouvrira en ce jour ce sang éternel ?
 
O pluie !
Qui lavera le sang de ces martyres !
Tombe et emplis cette terre sacrée !
 
O pluie !
Tombe aussi fort que tu puisses!
 
Car ce sang triomphera comme une fleure sauvage,
Un jour, il éclatera, il sera un message!
 
A présent une voix jaillit du fond de mon cœur esseulé : ô Hussein !
Je sens mes larmes, ils proviennent du fond de mes entrailles !
 
Comment pourrais-je oublier ce jour assombri ?
Comment pourrais-je pardonner à ceux qui t’ont assassinés ?
 
O Hussein, forteresse des coeurs opprimés!
Mes pensées s’acheminent vers ta lumière !
 
La mort fut pour toi une récompense !
Pour moi, elle fut une leçon de grande conséquence!

commentaires

Envoyer un commentaire

* Les champs marqués d'un astérisque doivent certainement avoir une valeur.